Comment les diagnostiqueurs immobiliers peuvent-ils gérer les risques professionnels ?

Comment les diagnostiqueurs immobiliers peuvent-ils gérer les risques professionnels

Dans le domaine de l’immobilier, les diagnostiqueurs immobiliers jouent un rôle en évaluant les aspects techniques et sanitaires des biens. Ils réalisent les diagnostics comme l’amiante, gaz, termites, de performance énergétique, superficie carrez, loi boutin etc. La nécessité de leur expertise pour les vendeurs et pour les acquéreurs, garantissant la conformité des biens aux normes légales et sécuritaires. Cependant, leur emploi comporte des risques professionnels liés à la manipulation de substances dangereuses, à l’exposition à des environnements insalubres et à d’autres dangers potentiels.

Les risques professionnels dans le métier de diagnostiqueur immobilier

Les diagnostiqueurs immobiliers subissent à une série de risques liés à la nature même de leur emploi. Nous avons identifié trois principales catégories de risques.

Les substances nocives et les matériaux dangereux

Les diagnostiqueurs sont exposés à des substances nocives et à des matériaux dangereux. Parmi ces dangers figurent l’amiante et le plomb, présents dans nombreux anciens bâtiments. La manipulation de ces substances lors des diagnostics expose les diagnostiqueurs à des risques d’intoxication et d’autres problèmes de santé graves et peut entraîner des maladies spécifiques comme l’asbestose ou le saturnisme. Comme substances nocives, nous pouvons citer également les fibres de verre ou certains produits chimiques utilisés dans les bâtiments.

Les environnements potentiellement dangereux

Les diagnostiqueurs immobiliers doivent composer avec des environnements potentiellement dangereux. Ils travaillent dans des espaces restreints, mal ventilés ou présentant des conditions insalubres. Cette exposition à des environnements hostiles augmente les risques de blessures et de maladies liées à votre profession. Il existe aussi d’autres environnements insalubres rencontrés par les diagnostiqueurs, tels que les greniers mal isolés ou les sous-sols humides et mal ventilés.

Les risques électriques

Le métier de diagnostiqueur immobilier implique des tâches comportant des risques électriques. Les évaluations des installations électriques font partie intégrante de leurs responsabilités. Ainsi, ils sont exposés à des risques d’électrocution en cas de défaillances ou de mauvaises manipulations. Aussi, lors de l’inspection des vieux systèmes électriques non conformes dans des bâtiments historiques, les risques électriques sont les plus élevés.

La compréhension et la gestion efficace de ces risques permettent d’assurer la santé et la sécurité des diagnostiqueurs immobiliers.

Qu’est-ce que le document unique d’évaluation des risques professionnels (DUERP) ?

Le document unique d’évaluation des risques professionnels (DUERP) constitue une exigence légale pour tous les employeurs, y compris les diagnostiqueurs immobiliers. En vertu de l’article R4121-1 du Code du travail, toute entreprise employant au moins un salarié doit établir un DUERP. Cette obligation est en vigueur depuis le 5 novembre 2001, date de l’entrée en application du décret relatif à l’évaluation des dangers.

Lire:  Comment intégrer le développement durable dans la pratique des diagnostiqueurs immobiliers ?

Le DUERP vise à recenser, analyser et évaluer les risques liés à l’emploi auxquels les travailleurs s’exposent dans l’exercice de leurs fonctions. Il doit être actualisé au minimum tous les ans, et à chaque fois que l’on identifie de nouvelles situations de travail susceptibles de modifier l’évaluation des risques.

Concrètement, le DUERP répertorie tous les dangers identifiés dans l’entreprise, y compris ceux relatifs au métier de diagnostiqueur immobilier tels que l‘exposition à l’amiante, au plomb, à l’électricité, etc. Il précise également les mesures de prévention mises en place pour réduire ces risques, ainsi que les actions à entreprendre en cas d’accident du travail ou de maladie professionnelle. De même, il doit mentionner l’obligation de l’utilisation de masques FFP3 pour la manipulation de matériaux contenant de l’amiante.

Il permet aux diagnostiqueurs immobiliers de garantir un environnement de travail sûr et sain, tout en respectant les normes légales en matière de santé et de sécurité au travail.

L’absence d’inscription des dangers liés à la profession expose l’employeur à des sanctions. Des amendes qui peuvent coûter jusqu’à 1 500 €/3 000 € pour les individus, et 7 500 €/15 000 € pour les entreprises en cas de récidive.

Le contenu du DU

Le DU est un outil qui élabore un plan d’actions visant à réduire les risques professionnels, améliorer la sécurité et la santé au travail, et réduire les accidents, maladies professionnelles et l’absentéisme. Le Document Unique (DU) comporte les obligations légales de l’employeur en matière de sécurité au travail. Ces obligations sont articulées autour de neuf principes généraux de prévention :

  • Éviter les risques.
  • Évaluer les risques inévitables.
  • Les combattre à la source.
  • Adapter le travail à l’homme.
  • Tenir compte des avancées technologiques.
  • Remplacer le dangereux par le moins dangereux.
  • Planifier la prévention de manière intégrée.
  • Favoriser les mesures de protection collective.
  • Fournir des instructions adéquates aux travailleurs.
Lire:  Comment les diagnostiqueurs immobiliers peuvent-ils résoudre des cas complexes ?

Les Opérateurs du Diagnostic Immobilier (ODI) sont formés et sensibilisés à ces principes, étant donné la nature des évaluations de risques dans les diagnostics immobiliers.

L’employeur est responsable de sa rédaction et de sa mise à jour, dès l’embauche du premier salarié, quelle que soit la taille ou l’activité de l’entreprise.

Les étapes de gestion des risques professionnels pour les diagnostiqueurs immobiliers

La gestion des risques pour les diagnostiqueurs immobiliers comporte plusieurs étapes.

Identification des dangers

Cette étape consiste à identifier les dangers auxquels les diagnostiqueurs immobiliers sont exposés dans leur environnement dans lequel ils travaillent. Cela inclut l’identification des substances dangereuses telles que l’amiante et le plomb, ainsi que la reconnaissance des environnements de travail potentiellement hostiles comme les espaces confinés ou les zones présentant des risques électriques.

Évaluation des risques

L’évaluation des risques associés à chaque situation est indispensable. Cette évaluation permet de déterminer la probabilité et la gravité des dommages potentiels résultant de l’exposition aux dangers identifiés. Elle permet aux diagnostiqueurs immobiliers de prioriser les risques et de concentrer leurs efforts sur les mesures de prévention les plus urgentes et les plus efficaces.

Mise en place de mesures de prévention

Sur la base des évaluations de risques, les diagnostiqueurs immobiliers doivent mettre en œuvre des mesures de prévention appropriées pour réduire les dangers identifiés. Cela peut inclure l‘utilisation d’équipements de protection individuelle (EPI), la mise en place de protocoles de sécurité, la formation du personnel sur les bonnes pratiques de travail, ainsi que la mise à jour des méthodes pour minimiser les risques. Il existe des EPI afin de réaliser certaines interventions tels que les masques respiratoires, gants, lunettes de protection, et combinaisons, indispensables pour protéger les diagnostiqueurs contre les substances nocives ou les conditions dangereuses sur le lieu de travail.

Pour la manipulation de matériaux contenant de l’amiante, il faut utiliser des masques FFP3, des gants en nitrile résistant aux produits chimiques et des combinaisons jetables de catégorie 3, type 5/6, assurant une protection contre les particules solides et liquides dangereuses. C’est le cas de Julien, un diagnostiqueur immobilier, qui, grâce au port de sa combinaison de protection intégrale et de son masque FFP3, a pu inspecter en toute sécurité un grenier infesté d’amiante. Ce qui lui a évité ainsi l’exposition aux fibres dangereuses.

Lire:  Quel est l'impact de la loi ELAN sur le travail quotidien des diagnostiqueurs immobiliers ?

En suivant ces étapes de gestion des risques de manière systématique et régulière, les diagnostiqueurs immobiliers peuvent améliorer la sécurité et la santé au travail, tout en réduisant les risques d’accidents liés à votre emploi et de maladies liées à leur activité. La gestion proactive des risques professionnels contribue également à renforcer la confiance des clients et à maintenir une réputation professionnelle solide dans le secteur de l’immobilier. Aussi, le diagnostiqueur doit bien connaitre son métier.  Il doit identifier les risques pour l’habitant en le signalant dans ses rapports de diagnostics.

Les bénéfices d’une gestion efficace des risques professionnels

La mise en place d’une gestion efficace des risques liés à l’emploi présente plusieurs avantages significatifs pour les diagnostiqueurs immobiliers et leur environnement de travail.

  • Une gestion proactive des risques contribue à la réduction des accidents du travail et des maladies professionnelles. En identifiant, évaluant et traitant les dangers potentiels, les diagnostiqueurs immobiliers peuvent prévenir les incidents survenant lors de leurs interventions. Ce qui garantit ainsi leur propre sécurité et celle de leurs collègues.
  • Une gestion efficace des risques améliore la sécurité et la santé au travail. Selon une étude de l’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité) en 2020, l’utilisation correcte d’EPI par les diagnostiqueurs immobiliers a contribué à réduire de 40% les incidents de santé liés à l’exposition à l’amiante. En mettant en place des mesures de prévention adéquates comme le port d’équipements de protection appropriés et le respect des protocoles de sécurité, les diagnostiqueurs immobiliers créent un environnement de travail plus sûr et plus sain. Ce qui favorise ainsi le bien-être général de tous les acteurs impliqués.
  • La gestion des risques liés à la profession bien structurée renforce la confiance des clients. Les clients cherchent à travailler avec des diagnostiqueurs qui accordent une grande importance à la sécurité et à la qualité des services fournis. En démontrant leur engagement envers la gestion des risques, les diagnostiqueurs immobiliers renforcent leur crédibilité et leur réputation professionnelle. Ce qui peut se traduire par une fidélisation accrue de la clientèle et des recommandations positives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Logiciel pour diagnostiqueur immobilier ambitieux

×